Etudiant Dates du concours INFIRMIER 2018

 

 

Vous pourrez vous inscrire du lundi 27 novembre 2017 au mercredi 21 février 2018

 

Les dossiers seront à télécharger ici  ou à récupérer directement à l'accueil des Instituts

(Les dates, les informations obligatoires, les pièces à fournir et les modalités seront notifiées dans le dossier d'inscription)

 

Mercredi 28 mars 2018 (épreuves écrites)

Les 7-8-11-12-13 juin 2018 (épreuves orales)

 

 

Quelles sont les conditions d'accès à la formation ?

  • Être titulaire du baccalauréat ou DAEU ou titre équivalent niveau IV, les candidats titulaires d'un titre ou diplôme étranger leur permettant d'accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu (preuve à la charge du candidat)
  • Les candidats de classe terminale : leur admission est alors subordonnée à l'obtention du baccalauréat français.
  • Être titulaire d'un titre en dispense du baccalauréat (arrêté du 25/08/1969 modifié et décret n°81-1221 du 31/12/1981)
  • Être titulaire du Diplôme d'État d'Aide Soignant (D.E.A.S.) ou du Diplôme d'État d'Auxiliaire de Puériculture (D.E.A.P) et justifier de 3 ans d'exercice professionnel en cette qualité à la date de clôture des inscriptions.
  • Être titulaire d'un diplôme d'infirmier d'un pays non adhérent à la CE.
  • Avoir validé les unités d'enseignement de la première année commune aux études de santé datant de moins d'un an au moment de l'inscription ou être inscrit à la première année commune aux études de santé.
  • Justifier d'une expérience professionnelle ayant donné lieu à cotisations Sécurité Sociale d'une durée de 3 ans pour les personnes issues du secteur hospitalier et médico-social et de 5 ans pour les autres candidats. Dans ce cas, un dossier de demande pour le jury de présélection doit être déposé auprès de l'Agence Régionale de Santé entre Juin et Septembre de chaque année. Pour tout renseignement, contactez pour la Région Aquitaine le 05 57 01 44 77.
  • Être âgé de 17 ans au moins au 31 décembre de l’année des épreuves de sélection

 


 Etudiant

Dates du concours AIDE-SOIGNANT 2018

 

Vous pourrez vous inscrire du lundi 27 novembre 2017 au mercredi 7 février 2018

 

les dossiers seront à télécharger ici  ou à récupérer directement à l'accueil des Instituts

(Les dates, les informations obligatoires, les pièces à fournir et les modalités seront notifiées dans le dossier d'inscription)

 

Mercredi 14 mars 2018 (épreuves écrites)

15-16-17-22-24-25 mai 2018 (épreuves orales)

 

  

 

Informations préalables

  • L'institut de formation aide-soignant a un agrément pour une capacité d'accueil de 60 élèves.
  • L'institut peut accueillir jusqu'à 15 % de titulaires des baccalauréats professionnels "Accompagnement, Soins, Services à la Personne" et "Services Aux Personnes et Aux Territoires" et jusqu'à 80 % d'Agents des Services Hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière (ceux-ci sont sélectionnés selon les modalités prévues par leur statut (Arrêté du 19 Juin 1989 relatif au Diplôme Professionnel d'Aide-Soignant).

Quelles sont les conditions d'accès à la formation ?

  • Pour être admis à suivre les études conduisant au diplôme d'État d'aide-soignant, les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date de leur entrée en formation ; aucune dispense d'âge n'est accordée et il n'est pas prévu d'âge limite supérieur [Article 4 de l'Arrêté du 22 octobre 2005 modifié].
  • Aucune condition de diplôme n'est requise pour se présenter à l'épreuve écrite d'admissibilité [Article 7 de l'Arrêté du 22 octobre 2005 modifié].

Quelles sont les dispenses de l'épreuve écrite d'admissibilité ?

Les candidats relevant de l'Article 6 de l'Arrêté du 22 octobre 2005 modifié sont dispensés de l'épreuve écrite d'admissibilité :

  • les candidats titulaires d'un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme étranger leur permettant d'accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu ;
  • Les étudiants ayant suivi une première année d'études conduisant au diplôme d'État d'infirmier et n'ayant pas été admis en deuxième année

Quelles sont les épreuves du concours ?

  • L'épreuve écrite d'admissibilité
    Cette épreuve anonyme, d'une durée de deux heures, est notée sur 20 points. Elle est évaluée par des infirmiers, formateurs permanents dans un institut de formation d'aides-soignants ou par des personnes qualifiées.
    Elle se décompose en deux parties :
    a) A partir d'un texte de culture générale d'une page maximum et portant sur un sujet d'actualité d'ordre sanitaire et social, le candidat doit :
    - dégager les idées principales du texte ;
    - commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum.
    Cette partie est notée sur 12 points et a pour objet d'évaluer les capacités de compréhension et d'expression écrite du candidat.
    b) une série de dix questions à réponse courte :
    - cinq questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine ;
    - trois questions portant sur les quatre opérations numériques de base ;
    - deux questions d'exercices mathématiques de conversion.
    Cette partie a pour objet de tester les connaissances du candidat dans le domaine de la biologie humaine ainsi que ses aptitudes numériques. Elle est notée sur 8 points.
  • L'épreuve orale d'admission
    L'épreuve d'admission, notée sur 20 points, est évaluée par :
    - Un directeur d'institut de formation d'aides-soignants ou d'un institut de formation en soins infirmiers ou un infirmier, formateur permanent dans un institut de formation d'aides-soignants ou dans un institut de formation en soins infirmiers ;
    -Un infirmier exerçant des fonctions d'encadrement ou un infirmier ayant une expérience minimum de trois ans en exercice dans un service ou une structure accueillant des élèves aides-soignants en stage ;
    Elle se divise en deux parties et consiste en un entretien de vingt minutes maximum avec deux membres du jury, précédé de dix minutes de préparation :
    - présentation d'un exposé à partir d'un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponse à des questions. Cette partie, notée sur 15 points, vise à tester les capacités d'argumentation et d'expression orale du candidat ainsi que ses aptitudes à suivre la formation ;
    - discussion avec le jury sur la connaissance et l'intérêt du candidat pour la profession d'aide-soignant. Cette partie, notée sur 5 points, est destinée à évaluer la motivation du candidat.
    Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire.

 Particularités des candidats relevant de l'article 19.4 et 19.5 (Bac Pro ASSP/SAPAT) :

  • Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel "accompagnement, soins, services à la personne" sont dispensées des modules de formation 1, 4, 6, 7 et 8. Elles doivent suivre les modules de formation 2, 3 et 5 et effectuer douze semaines de stages pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, dans le secteur sanitaire, social ou médico-social. Au minimum un stage se déroule dans un établissement de santé, en unité de court séjour.
  • Les personnes titulaires du baccalauréat "services aux personnes et aux territoires" sont dispensées des modules de formation 1, 4, 7 et 8. Elles doivent suivre les modules de formation 2, 3, 5 et 6 et effectuer quatorze semaines de stage pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, dans le secteur sanitaire, social ou médico-social. Au minimum deux stages se déroulent en établissement de santé dont un en unité de court séjour.

1. Sélection sur dossier

Les candidats seront présélectionnés sur la base d'un dossier à fournir. comprenant : un curriculum vitae, une lettre de motivation et un dossier scolaire avec résultats et appréciations.
Les candidats dont le dossier n'a pas été retenu seront informés par courrier.

2. Entretien

Les candidats retenus seront convoqués à un entretien visant à évaluer leur motivation sur la base de ce dossier.
La composition du jury de cet entretien est identique à celle prévue à l'article 9 de l'arrêté du 22 octobre 2005 modifié.
Le candidat présente son parcours puis le jury engage un échange avec le candidat sur la base de son dossier (stages, expérience professionnelle, …) afin d'évaluer l'intérêt du candidat pour la profession et sa motivation.